Les chimères de Damselfrau


Née en Norvège et travaillant à Londres, Damselfrau, de son vrai nom Magnhild Kennedy, crée des objets oniriques. Autodidacte, c’est un peu par hasard que Magnhild Kennedy s’est lancée dans la création de masques. Elle a d’abord commencé à en fabriquer pour elle et son mari, puis pour ses amis. Composés de pièces rapportées qu’elle trouve un peu partout (brocantes, internet,…), ses masques sont souvent des œuvres à part entière, sans usage prédéfini et parfois directement commandés par des stylistes. Entre la mode et l’art contemporain, ses masques complexes sont riches en détails, couleurs et matériaux, qu’elle passe des journées entières à broder.

Damselfrau a montré ses créations dans divers lieux à travers le monde, notamment au Danemark dans le cadre de l’exposition Fetishism et à Londres en 2015.

Verene de Hutten

Wanrong, 2016

Daefni Hellore, 2016

Blue i, 2016



Talocan, 2016

Lasii, 2016


© Magnhild Kennedy
damselfrau.blogspot.de



Articles similaires